Gilles NAUDIN

Avant d’être en coulisse et de promouvoir les artistes à travers la galerie qui porte son nom, Gilles Naudin était sur scène.

Auteur compositeur pendant un certain temps, il tourne en France et à l’étranger avec ses musiciens, enregistre  trois albums  chez RÇA (« Courir », « Machine à décrire » et « les  Voyages de dedans ») ainsi que plusieurs “single”. Ensuite il Passe chez EMI, enregistre  deux “single” « Week-end Palace »  et un autre titre  avec une musique d’Ennio Morricone, enregistré mais  jamais sorti chez les  disquaires ( un Collector assurément) Alors stop ou encore alors ce sera stop

En 1995, Gilles Naudin crée la galerie GNG et fait le choix de promouvoir uniquement des artistes contemporains de différentes nationalités, venus d’horizons culturels et esthétiques différents, et représentant l’esthétisme actuel.

La tendance de la galerie est à une figuration particulière, mais reste ouverte à l’abstraction, la sculpture et à la photographie.

La galerie  édite les catalogues de Guy Ferrer, Bertrand Beaussillon,

Pierre Ribà, Catherine Seher, Roland Devolder, Ayako David-Kawauchi, Marion Tivital, Bernard Langenstein, Guillaume Couffignal, Nurcan Giz , Yannis Markantonakis, et produit les D V D de Roland Devolder et Pierre Ribà

Et enfin…

Afin de toucher toujours plus de publiques la galerie participe à différentes foires d’art contemporain en France (“St’Art » Strasbourg, « Art Paris, Art Elysées, Salon du dessin contemporain » Paris, « Art Up » Lille)  et à l’étranger ( « Art Karlsruhe » (Allemagne), « Art Gent », Gand, « Art on Paper » Bruxelles (Belgique) Contemporary Istanbul (Turquie)

Partager sur facebook
Facebook